spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow Glossaire
Glossaire de termes vidéo

16 mm
Format de film encore utilisé de nos jours aussi bien par des amateurs que par des professionnels. La première version du 16 mm, muet, à double perforation, fut introduit par KODAK en 1923. Une version sonore, où la piste de son optique ou magnétique remplace une rangée de perforations, devint un standard professionnel en 1932.
8 mm

Film 8mmFormat de film grand public développé par KODAK en 1932 pour concurrencer le 9,5 mm. Il s'agissait d'une pellicule 16 mm possédant deux fois plus de perforations et dont on exposait d'abord la première moitié (longitudinalement). On retournait alors la bobine pour exposer la seconde moitié (un peu comme les cassettes audio réversibles). Après développement, le film était coupé en deux et les deux parties assemblées. Très utilisé au niveau familial, il fut remplacé par le Super8 à partir de 1965.

 

 

 

  

9.5 mm
Film Pathé 9,5mmPremier format de film grand public présenté par PATHE en décembre 1922. Il se caractérise par une seule perforation centrale et sa largeur vient du fait qu'il s'agit d'une pellicule 35mm coupée en 3 dans le sens de la longueur. Ce format eu beaucoup de succès à l'époque car Pathé louait ou vendait ses nombreuses archives cinématographiques sous forme de "cassettes" de 9 ou 15 mètres de film. Le catalogue comprenait des bandes d'actualités, des documentaires, des comédies et même des "longs métrages". En 1923, une petite caméra fut commercialisée, à un prix économique, ce qui acheva de rendre ce format populaire en Europe. Enfin, en 1938, une version sonore du 9,5 mm fut créée avec le projecteur sonore "PatheVox". A l'heure actuelle, une poignée de passionnés continuent à utiliser ce format. Leurs productions sont projetées dans quelques festivals spécialisés.
Super 8
Format de film grand public né en 1965 pour améliorer la qualité d'image du 8 mm. Pour cela, la taille de l'image exposée fut agrandie de 50% en utilisant des perforations plus petites. D'abord muet, une version sonore, avec une minuscule piste magnétique collée sur la pellicule, apparu en 1973.
Télécinéma
Procédé qui permet de transférer un film sur pellicule argentique (8mm, Super8, 16mm, 35mm,...) vers un support vidéo. télécinémaLes appareils de télécinéma sont des projecteurs qui projettent l'image directement dans une caméra vidéo reliée à un magnétoscope, ce qui garantit une qualité de transfert optimale (pas de lumière parasite, pas de perte de lumière).
Le procédé inverse, qui consiste à transférer un document en vidéo sur un support film pellicule s'appelle kinescopage.

RD Glossary by Run Digital

spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB